le couvent des sept fontaines et ses religieuses

   extraits et compilations de notes sur Steenvoorde et le couvent de notre-dame des sept fontaines par H. Dufeutrel.

Quelques rappels historiques ....

 

1241 - Jeanne de Constantinople assigne à l'abbaye d'Hemelsdaele une rente de 83 livres sur les biens laissés par Elisabeth, veuve de Baudoin de Stainford.

.1251 - Dans les rentes que Marguerite, comtesse de flandre, constitue au profit de Béatrix veuve de Guillaume, son fils, elle assigne à cette princesse, entre autres choses, des hoeuds d'avoine molle et des poules par poursoing (redevance annuelle) à Estainfort.

1286 - Cession perpétuelle faite par Watier de Reninghes, chevalier, sire de Morbeke, au Comte de Flandre, de la Châtellenie de Saint-Omer, et de profits qui lui appartiennent à Estainfort et autres lieux.

1297 - le vendredi après l'invention de la sainte croix (le 10 mai) – Le comte Gui délègue le bailli de Cassel pour mettre en héritaige (en roture), selon la loi, 21 mesures de terre fief, situées dans la paroisse de Steinfort.

1298 - Jean de Stainfort, chanoine de Cassel, signe, avec d'autres, l'appel fait au saint-siège par Guy, comte de flandre, au sujet de l'interdit que Jacques de Boulogne, évêque de therouanne, avait mis sur la terre et bailliage de Cassel.

1298 - le lundi après la saint-martin d'hiver.Gui, comte de flandre, promet de payer à Gilles de Sineghem une rente annuelle de 420 livres monnaie de flandre, pour le dédommager des terres sises à Stainfort et autres lieux, qui avait été confisquées sur lui, à cause de la guerre que ledit comte soutenait contre le roi de France.

1318 - lettres par lesquels le comte Robert , établissant un règlement pour la draperie, à Cassel et dans la Châtellenie, confère à la ville de Steenvoorde le droit de marque qui devait s'apposer sur chaque pièce de drap.

1393 - Yolande de flandre, dame de Cassel, mande à Pierre de Watterlet, son receveur général, de payer à Légier Béliars 14 livres de gros, pour une maison qu'elle avait achetée à Steenvoorde.

1395 - lettres du comte Louis et de marguerite de brabant, son épouse, par lesquels ils donnent à Gilles van der borsch, chevalier, la garenne des lapins, lièvres, perdrix et autres animaux sauvages, située entre les ponts deux Doorne et ceux de Steenvoort, les entre les rivières appelées Schindel.  

A  la fin du 14e siècle la seigneurie de Steenvoorde échoit à la noble famille de la Brique. Elle passe successivement, et par alliance, dans celle de Licques et dans celle de la Viefville, d'où elle ne sort qu'au moment de la révolution.

   Un membre de cette dernière famille fut du nombre des gentilshommes mandés par lettre de la Royne pour aller au devant de l'empereur à valenciennes, le 12 janvier 1537.    C'est au nom de François de la viefville qu'en 1711 la terre de Steenvoorde fut érigée en marquisat. Plusieurs membres de cette même famille ont été inhumés dans l'église ou dans le cimetière des Chanoinesses.

  Le couvent est mentionné pour la première fois en 1404. Mathieu de Licques alors possesseur de Steenvoorde, concéda à perpétuité ledit hôpital et ses appartenances aux religieuses de notre-dame des sept fontaines qui étaient au nombre de quatre : Marie de Linde, Marie Segretin, Anne Ademans et Trisse Edsebouts.

 

   Durant le carême de 1434 l'hôpital de Steenvoorde devint la proie des flammes. Les religieuses perdirent presque tous leurs biens dans cet incendie, et se trouvèrent ainsi réduite à un état voisin de l'indigence. Philippe le bon, duc de bourgogne, les autorise à, par lettre du 7 mai, à faire appel à la charité publique pour la réédification de leur maison. Le 4 septembre 1439, il amortit, en leur faveur, 36 mesures de terre, sises au baillage de Cassel, et tint à honneur de prendre, dans les lettres qu'il délivra à cet effet, le titre de fondateur.

ma maison la vieille mairie, le couvent devenu hospice 

    Un manuscrit découvert à Béthune ayant pour titre : "les religieuses de notre-dame des sept fontaines Steenvoorde", se termine par les indications développées ci-après :

 « Registre des religieuses qui ont fait et font profession au couvent de Notre-Dame des sept fontaines Steenvoorde, chanoinesses régulières de l'ordre de Saint-Augustin et hospitalières, où se trouve aussi le jour de leur décès, ainsi que des autres personnes arivées audict couvent,commençant depuis la réparation d'icelle, faite par Mathieu de Licques, chevalier, seigneur de Steenvoorde, chambellan du roy, etc, par lettres du 19 novembre 1404 et leurs statuts faits par Louis, évêque de Thérouanne, le 3ème jour de juin 1434, conservé par dame Marie-anne Le Cocq, prieure du couvent, hors les titres et renseignements originaux trouvés audit couvent».

  La nomenclature des religieuses annoncées par le manuscrit, ne commence effectivement qu'à l'année 1673 nous avons complété cette liste pour le 18e siècle par des emprunts faits à des cahiers de vêture, de profession, de décès et d'enterrement, trouvés aux archives du greffe d'Hazebrouck réintégrés aux archives departementales.

  Le couvent de notre-dame des sept fontaines se composait de la prieure, (qui prenait le nom de dame) des religieuses, des soeurs converses et du directeur confesseur choisi, jusqu'en 1778 parmi les augustins du couvent de Warneton.

  Le premier des directeurs est messire Pierre Lecocq natif de Tournai , nommé en juin 1707, par dame Lambert, prieur. Messire Gilbert Berten, lui succéda en 1740. Ce dernier mourut le 7 janvier 1743 et fit place à augustin demeyer, lequel eut pour successeur, vers 1755, Vincent Schouteeten.

 À partir de 1778, les fonctions de directeur du couvent furent confiés au curé de Steenvoorde. Lorsqu'une religieuse faisait ses voeux dans le couvent de Steenvoorde, elle devait prendre comme 1er prénom celui de Marie. Voici  la forle de profession qu’elle était tenue de prononcer : "Moi N..N... fait profession et promet à Dieu et la bienheureuse vierge Marie et à vous, dame N...N...prieure dans cette maison de dieu de notre-dame des sept fontaines à Steenvoorde chanoinesse régulière de l'ordre de saint augustin, liée à celle qui vous succéderont, obéissance jusqu'à la mort, selon la règle de saint augustin, et de vivre toujours sans propre et en chasteté.".

 La sépulture du cloître est affectée aux soeurs converses ; celle de l'église, aux religieuses, aux seigneurs de Steenvoorde et aux membres de leur famille. Les pensionnaires et autres personnes domiciliées dans la maison, étaient inhumés dans le cimetière du couvent  

 LISTE DES PRIEURES de notre-dame des sept fontaines, de 1670 à 1789.

 CARNIN Marie-anne ) prit possession le 28 juillet 1676 ;

 LAMBERT Anne-Augustine) instituée par Mgr Martin Ratabon, évêque d'Ypres, le 29 août 1696 ;

 BARD Constance-Victoire) élue prieure et mise en possession le 28 avril 1717 par M. de Beaufort, doyen de la cathédrale, vicaire général du diocèse d'Ypres pendant la vacance du siège. Constance victoire Bard mourut le 30 avril 1756 à l'âge de 61 ans elle fut inhumée dans l'église du couvent.

 LE COCQ Marie-Anne) élue prieure et mise en possession le 28 octobre 1728 par M. Danes, chanoine gradué et pénitencier de la cathédrale d'Ypres, député à cet effet par Mgr J,B, Smet, évêque de cette ville, Elle était alors âgée de 47 ans et professe de 30. Dame Bard dut résigner le prieuré entre ses mains ; car nous voyons cette dernière figurer dans les assemblées capitulaires de 1737 et 1741 comme simple religieuse, C'est aussi sous ce titre qu'elle est mentionnée dans son acte de décès Marie-Anne Le Cocq mourut le 8 mai 1749 à l'âge de 69 ans, Elle fut inhumée le 10 du même mois, dans l'église du couvent,

 KERSTELOOT (marie Aldegonde) élue prieure le 24 novembre 1749, mise en possession, le même jour, par mgr Guillaume Delvaux, évêque d'ypres, mourut le 22 juillet 1778 à l'âge de 65 ans, et fut inhumée dans le cimetière du couvent.

 RYCKEBUS marie-catherine élue prieure le 26 novembre 1778, mis en position, le même jour, par MM. Brame et Bernard, députés à cet effet par mgr Félix Hubert de Wavrant, évêque d'Ypres.

 LARGENTIER (Marie-Ursule) - élue prieure le 27 Août 1786, mise en possession le même jour par M. Duval et le président Houte.

 Sous Marie-Anne de Carnin

 BART Catherine fit profession à l'âge de 21 ans

 MARIEUX (Alexandrine des ) prit l'habit le 7 juillet 1778, fit profession en juillet 1679 à l'âge de 18 ans.

 LEAU (Marie-Agnès de la) le 20 décembre 1681, fit profession de 26 janvier 1683 à l'âge de 27 ans.

 BOUVE charlotte fit profession le 8 novembre 1689 à l'âge de 22 ans.

 MICHIELS Maire-Thérèse fille de Mathias et de Marie Poret, native du village de Ghyverinchove, prit l'habit le 22 octobre, et fit profession le 8 novembre 1689.

 Sous marie-augustine Lambert

 BASSSELERS Marie-Claire, soeur de Gilles Ferdinand François , seigneur de Cambronne de Roquenghem, prit l'habit en 1695, fit profession le 9 octobre 1696.

 LEROY Antoinette soeur converse, fille d'Antoine Leroy et de Marie Casez, native de la ville d' Estaires, prit l'habit le 5 février 1696 fit profession le novembre 1697, mourut le 7 juin 1752 à l'âge de 75 ans fut enterré dans le cloître du couvent.

 AUDENFORT Marie-Josèphe fille de messire Philippe Lamorale D'Audenfort, écuyer, seigneur de la poterie et de noble dame....Le Mercie, native de la ville d'Aire prit l'habit le 10 décembre 1696, fit profession le 15 octobre 1697, à l'âge de 29 ans.

 LECOCQ Marie-Anne fille de Cosme Balthazar Lecocq et de Marie-jeanne Leroy native de Fournes prit l'habit le 9 avril 1698 à l'âge de 17 ans (voir son article dans la liste des prieures).

 KIEKEN Anne-françoise fille d'augustin François native de Gorre prit l'habit le 21 octobre 1698, fit profession 10 novembre 1699, à l'âge de 20 ans.

 LAMBERT Marie Florence, fille de François Lambert et d'Isabelle Hencar, native de Lestrem prit l'habit, le 14 juin 1701, fit profession le 20 août 1702, à l'âge de 22 ans ; mourut le 22 mars 1759, à l'âge de 80 ans ; fut inhumée dans l'église du couvent, par messire Vincent Schoutheeten, chanoine régulier de l'ordre de Saint Augustin, directeur dudit couvent.

 RICHEBE Marie-louise , fille de Nicolas et d'Antoinette Bonnieres, native de Blandecques, prit l'habit le 20 avril 1702, fit profession le 11 septembre 1703, à l'âge de 16 ans.

 LEFEVRE Marie-Madeleine, native de Voormezeele, soeur converse, prit l'habit le 10 avril 1703, fit profession le au 15 avril 1704, mourut le 10 août 1753, à l'âge de 75 ans ; fut enterrée dans le cloître du couvent.

 LOSTE Anne-marie, fille de Mgr Bertin Loste, écuyer, seigneur de beaupré, et de dame anne-marie Schepens, native de voormezeele, ; prit l'habit le 13 octobre 1705, fit profession le 9 novembre 1706, à l'âge de 16 ans, mourut subitement le 2 février 1756, à l'âge de 66 ans ; fut enterrée dans l'église du couvent.

 NEUT Marie-Cécile, fille de Joannes et de Cécile Goussen, native de Bousbecque, fit profession le 26 1711, à l'âge de 19 ans, mourut le 31 janvier 1745, à l'âge de 55 ans ; fut enterrée dans l'église du couvent.

 BEAULINCOURT (Marie augustine Monique de) fille de messire de beaulaincourt, s eigneur comte de Marles, et Dame Doresmieux, native de la Beuvrière, prit l'habit le 7 avril 1713, fit profession le 22 avril 1714, à l'âge de 19 ans.

 BARD Marie constance victoire, fils de Joseph Bard et de Jacqueline Lacroix, native d'Aire, prit l'habit le 6 décembre 1713, fit profession le 11 décembre 1714 (voir son article dans la liste des prieures).

 CARPENTIER Marie-Agnès, fille de Jean et de Guilaine de Mailly, native de Locon, prit l'habit le 6 décembre 1713, fit profession en décembre 1714, à l'âge de 20 ans.

 LAFOSSE Marie-Caroline fille de Claude rené, écuyer, seigneur de Pouvillon et de dame Anne Françoise LEVASSEUR, baptisée en la paroisse de saint-Denis à Saint-Omer ; prit l'habit le 6 décembre 1713, fit profession ou le 11 décembre 1714, à l'âge de 25 ans ; mourut le 14 février 1753, à l'âge de 63 ans ; fut inhumée dans l'église du couvent.

 COMBERT Marie Adrienne Eutropie, fille de Jean Maximilien Combert et de Marie DEGARDIN, native de La Couture ; prit l'habit en 1714, fit profession le 20 juin 1715 à l'âge de 17 ans.

 BRASSAERT Marie-Elisabeth, fille d'Étienne, lieutenant du village de Ruit et de Marie Anne PUICH, native de Ruit ; prit l'habit en 1714, fit profession le 20 juin 1715, à l'âge de 17 ans, mourut en 1754, à l'âge de 56 ans ; fut inhumée le 2 août, dans l'église du couvent.

 Sous constance victoire BARD.

 CROISILLE (de) Marie-Augustine, fille de Jacques Augustin et de Jeanne bertinne DUVAL, native de saint-omer ; fit profession le 4 juin 1719, mourut le 22 janvier 1750 sept, à l'âge de 56 ans ; fut inhumée dans l'église du couvent.

 KERSTELOOT Marie Angélique, fils de Chrétien et de Marie-Thérèse GALLET, native de Boeseghem, prit l'habit en 1719, fit profession le 4 février 1720, à l'âge de 19 ans, mourut le 1758, à l'âge de 56 ans, fut inhumée dans l'église du couvent.

 ROBLIN Marie-Monique, fille d'Adrien et d'Antoinette CARPENTIER, native de Locon ; prit l'habit en 1719, fit profession le 4 février 1720, à l'âge de 25 ans,

 COILLET Marie-louise, fille de Nicolas et de Marie-Madeleine DELHAY, native de Steenwerck ; prit l'habit en 1720, fit profession le 17 juin 1721, à l'âge de 19 ans mourut le 6 juin 1785, à l'âge de 83 ans, fut inhumée dans le cimetière du couvent par J.A. MACQUET, curé de Steenvoorde et directeur des religieuses.

 DUPUY DE CRESSONVILLE Marie-Antoinette, fille de M. Dupuy de cressonville et de Marie-Agnès BACON, native d'Houdain ; prit l'habit le 15 juin 1723, fit profession le 25 juin 1724, à l'âge de 18 ans, mourut le 3 septembre 1751 à l'âge de 46 ans.

 LEJOSNE marie-Thérèse, soeur converse, fille de Gabriel et de Marie LOUVET, native d' Oisy prit l'habit le 29 juin 1724, fit profession le 26 août 1725, à l'âge de 22 ans, mourut le 23 novembre 1758, à l'âge de 55 ans, fut inhumée dans le cloître du couvent, par messire Vincent Schouteeten, chanoine régulier de l'ordre de saint augustin, directeur du couvent.

 VERDEGANS Marie Catherine Victoire, fille de Guillaume Ernest et de louise charlotte WOESTEN, native de Lo ; prit l'habit le 14 septembre 1724, films profession le 26 septembre 1725 à l'âge de 17 ans, mourut le 12 juillet 1773, à l'âge de 65 ans, fut inhumée dans le cloître du couvent.

 BRICHE Marie Augustine Dorothée, fille de Wallard et de Marie WILMON, native d'Aire ; prit l'habit le 26 août 1725, fit profession le 8 septembre 1726, à l'âge de 20 ans.

 Sous Marie Anne LE COCQ

 LARGENTIER Marie Ursule fille de Clément et de Marie-Madeleine DONZE, native de Béthune ; prit l'habit le 16 octobre 1731 à l'âge de 16 ans, fit profession le 21 octobre 1732.

 LINOTTE (de) Marie Eutropie fille d'Antoine et de ... LEQUIEN, native de Dunkerque prix Labit le 6 juin 1732 à l'âge de 24 ans, fit profession le 5 juillet 1733, mourut le 12 décembre 1777, à l'âge de 70 ans, fut inhumée dans le cimetière du couvent.

 PICAVEZ, Marie Anne Joseph, fille de Joannis et de Marie Anne DE CERF, native de Comines ; prit l'habit le 17 juin 1732 à l'âge de 23 ans, fit profession le 5 juillet 1733, mourut le 14 mai 1776, à l'âge de 67 ans, fut inhumée dans le cimetière du couvent.

 DESTRUS Marie Anne, soeur converse, fille de Pierre et de Jeanne flamand, native de Valhuon, diocèse de Boulogne, arrondissement de saint-pol ; prit l'habit le 7 juillet 1733, à l'âge de 17 ans, fit profession le 5 juillet 1737, mourut le 25 août 1744, à l'âge de 49 ans.

 PICAVEZ Marie Monique, fils de Joannis et de Marie Anne DE CERF, native de Comines, prit l'habit le 5 juillet 1733 à l'âge de 22 ans, fit profession le 21 septembre 1734, mourut le 29 octobre 1778, à l'âge de 66 ans, fut inhumée dans le cimetière du couvent.

 KERSTELOOT Marie Aldegonde, fille de Chrétien et de Marie-Thérèse GALLET, native de Boeseghem, prit l'habit le 19 janvier 1734 à l'âge de 21 ans, fit profession le 25 janvier 1735 (voir son article dans la liste des prieures).

 HAYMANT Marie Thérèse fille d'Adrien et de Marie-Jeanne DEWITTE, native de Saint-Omer ; prit l'habit le 19 juillet 1734, fit profession le 25 janvier 1735, mourut le 17 octobre 1773, à l'âge de 58 ans, fut inhumée dans le cloître du couvent.

 PEPIN Marie-Louise fille d'Antoine François, écuyer, seigneur d'Orfus, et de dame Jeanne de MAILLET, de Locon en Artois ; prit l'habit le 2 juin 1737 à l'âge de 24 ans, fit profession le 2 juin 1738, en présence de M. Pierre Lecocq, chanoine régulier de l'ordre de saint augustin, de l'abbaye de Warneton, directeur du couvent ; du révérend père Louis Marie Segon, religieux capucin du couvent de Béthune, et de Benoît Alexis Segon, écuyer, seigneur d'Hayronsard, frère utérin de ladite Pépin ; mourut le 14 juillet 1744, à l'âge de 31 dans, fut inhumée dans l'église du couvent.

 DU SAUCHOY Marie Catherine Florence fils de Florent, fermier de l'abbaye d'Anchin et de Marie Catherine BRAME, native de Grenay en Artois ; prit l'habit le 6 juin 1737, à l'âge de 18 ans, fit profession le 9 juin 1737 en présence de M. Pierre Lecocq, directeur du couvent, de Florent Du Sauchoy, son père et de François Du Sauchoy, bailli de Grenay, son oncle ; mourut le 5 juin 1773, à l'âge de 55 ans, fut inhumée dans l'église du couvent..

 BRAME Marie-josèphe fille de Jacques Adrien Joseph, bailli d'Haisne et d' Anne Françoise MULLET, native de Lens ; prit l'habit le 1er septembre 1738 à l'âge de 17 ans, en présence de messire Pierre Lecocq, directeur du couvent ; de ses père et mère, et de Philippe de Rocq, curé de la paroisse d'Haisne ; fit profession le 13 septembre 1739, en présence du même directeur, de Maître Jean-Baptiste VAN BAMBEKE, licencié en médecine, et de Balthazar Joseph NEUWE, greffier et notaire à Steenvoorde.

 BOSSAERT Marie françoise petronille, fille de françois ignace et d'Isabelle jeanne BAETEMAN, native d'Ypres – prit l'habit le 5 juin 1742 à l'âge de 23 ans, fit profession le 25 juin 1743 en presence de m gillebert Berten, chanoine, directeur du couvent ; de pierre-leon Bossaert, son tuteur et oncle et de charles augustin Bossaert, egalement son oncle ; mourut le 24 octobre 1780, à l'âge de 61 ans, fut inhumée dans le cimetière du couvent, par m Bernaert, curé de Steenvoorde, directeur.

 HEUZE (d') Marie Ghislaine, fille de messire Jean-baptiste en son vivant seigneur de Vacquery et de dame marie angelique de Coupigny, native d'arras, paroisse saint aubert, prit l'habit le 19 juin 1746 à l'âge de 24 ans, en présence de messire gillebert Berten, chanoine, directeur du couvent, de messire rené de mages écuyer seigneur de Doremont son beau-père, de sa mère, et de messire charles philippe joseph de Ydeghem comte de Watou, fit profession le 21 juin 1747 en présence de messire gillebert Berten, chanoin de messire de mages, de sa mère, et de messire jacques comte ded Riau son cousin germain.

 LALY Marie françoise soeur converse fille de pierre et de Marie Madeleine LAURENT native de saint-liévin, prit l'habit le 22 mai 1747 à l'âge de 19 ans, fit profession le 23 mai 1748.

 VANDAELE Anne marie fille de jean francois et de marie jacqueline LEFEBVRE, native de Dunkerque, prit l'habit le 22 mai 1747 à l'âge de 17 ans fit profession le 23 mai 1748.

 sous Marie Aldegonde KERSTELOOT

 GOTTREAU marie joseph rosalie fille de jean baptiste et de marie charlotte aldegonde pothon, native de Bethune, prit l'habit le26 novembre 1749 à l'âge de 29 ans, fit profession le 30 novembre 1750 en presence de messire augustin de meyere directeur du couvent, de son père et de jacques chretien GOTTREAU, son oncle.

 RYCKEBUS marie catherine Marie Catherine fille de Pierre et de Catherine olive native de Steenvoorde prit l'habit le 26 novembre 1749 à l'âge de 24 ans fit profession le 30 novembre 1750 en présence de messire Augustin de Meyer directeur et de pierre Cloez son beau-père.

 VIEFVILLE (de la) isabelle fille de messire françois-joseph et de noble dame jeanne Thérèse Le poivre, native de Steenvoorde prit l'habit le 2 octobre 1752 à l'âge de 25 ans en présence de messire Augustin de Meyer directeur de messire louis auguste marquis de la viefville et du comte de watou, fit profession le 13 octobre 1753 en présence dudit directeur dudit marquis de la viefville et de Mgr Auchemont archiprêtre d'Ypres.

 FORTRY marie-catherine, fille de jean-baptiste et de Marie louise TERRY, native de WYTSCHAETE, prit l'habit le 12 novembre 1759, à l'âge de 20 ans, fit profession et 13 novembre 1760.

 DUQUENOY Marie-elisabeth fille de Jean et Elisabeth VAILLANT, native de Verquin, prit l'habit le 19 novembre 1 759, à l'âge de 21 ans, fit profession le 25 novembre 1760 en présence de messire Vincent SCHOUTEETEN, directeur du couvent, et d'Étienne HOGEDEZ.

 VAN BAMBEKE Jeanne Thérèse Alix, fille de jean-baptiste et de Jeanne VANDEWALLE, native de Steenvoorde, prit l'habit le 6 mai 1760 à l'âge de 21 ans, fit profession le 11 mai 1762 en présence de messire Vincent SCHOUTEETEN, directeur, de Charles VANBAMBEKE et de Pierre SCHODET.

 BOULET Marie Madeleine fille de Nicolas et de Marie Madeleine BONTEMPS, native de Bethune, prit l'habit le 19 janvier 1762 à l'âge de 23 ans, fit profession le 25 janvier 1763 en présence de messire Vincent SCHOUTEETEN, directeur, d'Anselme françois Boulet et de François Gottron.

 BART Marie Anne fille d'Antoine et de Jeanne HAYMAN prit l'habit le 1er mai 1764 à l'âge de 23 ans en présence de Vincent SCHOTHEETEN directeur, de Joseph Dominique Marcotte et d'Adrien Marcotte mourut novice le 21 mars 1766, fut inhumée dans le cloître du couvent..

 MONET Isabelle Claire fille d'henri et de Thérèse Vermeulen, native de Marie Cappelle, prit l'habit le 26 septembre 1765 à l'âge de 19 ans, en présence du directeur, de son père et de son frère, fit profession le 7 octobre 1766 en présence du même directeur, de son père et de Mathieu Jacques beck.

 VANDENBROUCKE Anastasie fille de jean-baptiste et d'Isabelle Eugénie TUGGHE, native de Dunkerque, prit l'habit le 9 novembre 1766 à l'âge de 25 ans fit profession le 11novembre 1767 en présence du directeur du couvent de Jacques jean-marie MACHE de LEPINOY et de Maître Hyacinthe Merlin prêtre.

 BOLLET Marie scolastique fille de jean-baptiste et de scolastique TAQUET, native d'Oblinghem, prit l'habit le 12 septembre 1773 à l'âge de 18 ans, fit profession en 1774, en présence du directeur, de son père et de Philippe Joseph Duquesnoy

 Sous marie-catherine RYCKEBUS

 WILDE Marie Anne Catherine fille de Joseph et de Norberte VAN GRAEFSCHEPE, native de la paroisse de saint-martin à Bergues, prit l'habit le 6 mai 1779 à l'âge de 25 ans, fit profession le 9 mai 1780, en présence de M. Pierre Bernaert directeur du couvent et curé de Steenvoorde, de son père et de François Ellebout.

 CROIX Marie Christine séraphine fille de Baudouin et de Christine BOULET, native de Fouquières, prit l'habit le 11 janvier 1780, fit profession le 16 janvier 1781 en présence de Pierre Bernaert, directeur, de Marc Pudfort, son beau-père et de Louis de Vos.

 VAN GRAESCHEPE Marie rosalie fille de Théodore et de Madeleine HAEBAET, native de Steenvoorde, prit l'habit le 16 avril 1782 à l'âge de 22 ans, fit profession en avril 1783 , en présence du directeur, de son père et de François Ellebout.

 L'HERMITTE sabine victoire fille de Paul et de Marie Jeanne Le Mettre, native de Gonnehem prit l'habit le 11 mai 1785 à l'âge de 27 ans en présence d'Augustin Joseph Macquet, directeur du couvent et curé de Steenvoorde.

 SCHODT (de) Marie Jeanne Thérèse Joseph fille et de Pierre Jacques et de Jeanne Camille Vandevelde, native de Terdeghem, prit l'habit le 19 mai 1785,à l'âge de 18 ans, fit profession le 20 juin 1786, en présence du directeur, de son père et de son frère.

 SAPELIER Marie anne fille de jean nicolas et de therese CARMAN, native de la paroisse saint-martin à Bergues, prit l'habit le 19 mai 1785 à l'âge de 22 ans, fit profession le 20 juin 1786 en présence du directeur et de son père.

 Sous Marie Ursule LARGENTIER

 L'HERMITTE sabine (converse) prit l'habit en 1786.

 GENEAU Augustine Ursule fille de Louis et de clementine Olivier, native de Dunkerque, prit l'habit le 22 octobre 1787 à l'âge de 25 ans, fit profession le 28 octobre 1788.

 BEGHEUROT Marie louise fils de Marie BECQUAERT, native d'Aire, prit l'habit le 21 octobre 1788 à l'âge de 25 ans, fit profession le 27 octobre 1789.

 Procés-verbaux de décès et d'inhumation des personnes étrangères à la communauté enterrées dans lamaison

 2 janvier 1748 décès de messire Gilbert BERTIN chanoine régulier de l'abbaye de Warneton, à directeur depuis huit ans des dames chanoinesses de Steenvoorde, âgé de 40 ans, administré des sacrements de la sainte église inhumé dans l'église couvent, par augustin DEMEYER, chanoine régulier de l'abbaye.

 21 février 1749 décès de Marie de LAVIEFVILLE, pensionnaire en ce couvent, âgée de 24 ans inhumé le 23 par augustin Demeeyrere dans l'église dudit couvent.

 31 août 1749 décès de François POOTER, valet de ce couvent, âgé de 70 ans inhumé le 2 septembre dans le cimetière dudit couvent.

 15 février 1750, décès de dame Françoise de LAVIEFVILLE, âgé de 27 ans, inhumé le même jour (sans doute pas nécessité majeure), dans l'église de ce couvent.

 18 novembre 1750, décès de Claude Joseph MARTEL, natif de saint venant, valet de ce couvent, âgé de 31 inhumé dans le cimetière dudit couvent.

 20 novembre 1750 décès de François TRIOEN, jardinier de ce couvent, natif de la paroisse de Terdeghem, inhumé le lendemain dans le cimetière dudit couvent.

 22 mars 1759 décès en son château de Noulette, de Jeanne Thérèse Françoise de laviefville douairière de Charles Philippe Joseph d'Ydeghem, comte de watou, inhumée le lendemain dans l'église du couvent de Steenvoorde par Vincent Schoutheeten, chanoine régulier et directeur des dames dudit couvent.

 27 novembre 1760, décès de Catherine Thérèse LARUE, célibataire, native de Steenvoorde, âgé de 81 ans fille de Pierre et de Pétronille WIAEST, inhumée, comme pensionnaire le 29 dudit mois, dans l'église du couvent.

 18 août 1770, décès d'André DE VIVRE, natif de Caestre, domestique de ce couvent, âgé de 81 ans inhumé le lendemain dans le cimetière dudit couvent.

 25 mars 1771 décès de jean-françois Lucie maître de labour du couvent, âgé de 48 ans, natir de Saint Sylvestre Cappel, veuf de Marie rosalie Dupont, native de Wavrin, de laquelle il a eu un enfant mort en bas âge.

 27 octobre 1777, décès au château d'Oudenhove, de Marie victoire Ernestine fille aînée de Louis auguste marquis de Viefville et de Steenvoorde et de marieantoinette Eugénie de Béthune, âgé de 11 ans et six mois, enterrée le 29 par Vincent Schoutheeten, dans la place sépulcrale de sa famille.

 22 février 1777, décès au château d'Oudenhove de ladite maquise de la Viefville marie-antoinette Eugénie de Béthune âgée de 41 ans, inhumée le 24 par Pierre Bernaert, curé de Steenvoorde et directeur de l'hôpital, dans le cimetière dudit couvent, en un caveau, par manière de dépôt, à cause de la caducité de l'église, le service sera fait dans cette église après six semaines,

 22 octobre 1779, décès de Catherine VAN OST pensionnaire de ce couvent, native de Watou, âgée de 51 ans, inhumée le 27.

 12 mars 1780, décès de Sébastien VAN BELLE, garçon domestique de ce couvent, âgé de 40 ans, inhumé le lendemain.

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site